Bienvenu sur le site web de l'OIDEB Burundi

L’OIDEB, (Observatoire Ineza des Droits de l’Enfant au Burundi) est une ONG burundaise créée en 2003, par des burundais, pour protéger et promouvoir les droits de l’enfant.

Date de Création

OIDEB a été créée en 2003 pour une vision de construire un Burundi où les droits de l’enfants sont respectés, où la société est conscientisés sur la spécificité de ces droits et les violations des enfants sont eradiquées.

Notre Mission

La mission de l'OIDEB est d'observer,de protéger, défendre les droits des enfants au Burundi par des actions de sensibilisation, de plaidoyer et d’assistance psychosociale, juridique et judiciaire  lire la suite.

Groupes Cibles

Détenteurs des droits
• Enfants victimes de violences sexuelles
• Mineurs spoliés de leurs biens,...
Porteurs d'obligation
• Magistrats ;
• Agents de l’ordre judiciaire,  lire la suite...

Assistance jurdique

Photo prise lors de l'assistant magistrat de l'OIDEB en train de défendre un mineur qui n'a pas encore atteint l'âge de la responsabilité pénale.

L’Observatoire dispose des centres d’écoute qui accueillent, écoutent et défendent les enfants victimes d’abus sexuels, de spoliation de leurs biens, d’exploitation économique, et de toute autre violation de droit. Les enfants reçoivent un accompagnement d’un juriste tout au long de la procédure engagée ou à initier. Au départ, tous les enfants pouvaient obtenir une assistance juridique de première ligne. Concernant l’assistance judiciaire, précisons que les frais y afférents étant très élevés, seuls des cas jugés stratégiques ont désormais l’assistance d’un Avocat. La saisine du tribunal étant une exception et non une règle. L’OIDEB n’étant pas vraiment dans l’assistance, le centre d’écoute et ses activités constituent des supports et des outils pour la réalisation de sa véritable mission qui s’inscrit dans le plaidoyer auprès des autorités et tous les intervenants dans le domaine de l’enfance afin que le respect des droits de l’enfant puisse devenir une réalité dans notre pays. Lorsque son cas le nécessite, l’enfant est défendu par un Avocat. Le juriste de l’Observatoire est chargé de constituer son dossier et de l’accompagner dans ses démarches judiciaires. Il élabore également des fiches pratiques destinées aux opérateurs de droits, leur indiquant la procédure à suivre pour documenter et dénoncer des cas de viols, d’exploitation au travail ou pour faire inscrire un enfant à l’état civil.

Nos activités:

  • Assistance sociale.
  • Assistance juridique.
  • Assistance judiciaire.
  • Sensibilisation communautaire.
  • Renforcement de la cohésion sociale.